L'ombre des berserkersTitre: La riposte des dragons
Série: La Riposte des Dragons #2, Romance #2
Publié par : MxM Bookmark
Date de publication : 8/01/2020
Contributeurs: Marlène Jedynak
Genre : ,
Pages : 332
ASIN: B082DCLS5N

Fasciné par Axel de Coursy, chef de meute, Jorge de Soria décide de le suivre à Toulouse.

Mais tout ne va pas se dérouler comme prévu une fois arrivés à destination et un plan va devoir être fomenté pour contrer le Roi de France et sa cour.
Enguerrand de Wertelle est dévasté : son clan est décimé et le peu de pouvoir qu’il lui reste ne peut suffire pour protéger les survivants.
Mais une aide inattendue peut peut-être arranger les choses...

Les relations se durcissent entre la France et l’Allemagne et la paranoïa s’installe à la cour du Roi.

Entre jeux de pouvoirs, complots et batailles, l’aventure promet d’être mouvementée pour tous.

Précommander sur Amazon

Prix broché : 17 €

E book : 5,99 €


Aussi dans la série:

*****

 

Extrait I :

Le petit jour apporta avec lui, un peu de fraîcheur. L’odeur iodée de la mer ne s’en fit que plus forte, mais moins que lorsqu’il se trouvait sur l’île de Skye, songea Axel avec nostalgie. Assis sur un rocher face à la mer, il attendait que ses frères sortent du hangar. Il les avait appelés par télépathie et, comme il l’espérait, ces derniers vinrent à sa rencontre sans protester ou presque.

Loïc n’aimait pas se lever de bonne heure et le reprocha à Axel.

-     Tu pourrais au moins nous préparer le café. Tu ne changeras décidément jamais ! Merde, t’étais censé être une aubergiste y’a pas si longtemps, dit-il en ébouriffant ses cheveux.

C’est là que débutèrent les taquineries.

-     Et t’étais assez sexy en fille, je dois bien l’avouer, ajouta Oxlène moqueur.

-     C’est vrai que tu possédais beaucoup de charmes, Axel, surenchérit Sixte.

Axel sentait en lui la colère monter. Ils n’allaient pas commencer à se moquer de lui, tout de même ? 

*****

 

Extrait II :

-     En voulez-vous encore un peu, mon brave monsieur ?

Enguerrand leva la tête un instant pour la regarder en face et lui répondre par l’affirmative. La vieille leva sa grosse louche pour déverser dans son assiette une part de soupe aux lards. Affamé, le mage dévora. Il entendit à nouveau son petit rire satisfait. Cette femme du commun l’avait recueilli deux heures plus tôt, alors qu’il tentait de voler dans son poulailler.

 

Son orgueil en avait pris un sacré coup depuis qu’il avait fui de la maison des de Coursy. Blessé, affaibli, il ne parvenait plus à utiliser le moindre pouvoir magique. Il haïssait Clair de Coursy ! Ce salaud cachait bien son jeu, derrière une attitude maniérée presque efféminée. Il avait toujours su qu’il devait se méfier de lui, mais pas à ce point. En plus d’être puissant, le mage disposait d’une intelligence qu’il avait également sous-estimée, et c’était plutôt rare. À moins qu’il ne se soit un peu trop impliqué dans la réalisation de son objectif ?