SplitShire_IMG_2516-e1450365480764-768x512

La suite de mes aventures

Oui, parce que je sens que ça va être plus long que je ne le pensais

Pourquoi est-ce que je tombe toujours sur les toubibs les plus bizarres ?

Tout d'abord, MERCI pour votre soutient !!!! Je ne m'attendais pas du tout à des retours pareils. Ça m'a fait bizarre, tout en me faisant incroyablement plaisir. J'ai ma famille qui me soutient, quelques amies, mais de voir autant de soutient de votre part, waouh, ça m'a émue. (J'ai même eu une petite larme). Je sais, je suis émotive... ^^'.

Alors, comme promis je vous tiens au courant sur l'avancement "des travaux !". XD

L'entretien ne s'est pas passé du tout comme je l'imaginais. C'était même un peu bizarre parce que le toubib avait l'air complètement rigide tout le long, jusqu'à ce que je le rassure sur un truc.

Mais reprenons depuis le début !

Comme j'ai vu que quelques lectrices avaient le même problème que moi et qu'éventuellement, elles seraient intéressées par ce que je vis actuellement, alors je me permets de développer un peu.

Nous avons débuté par une conversation de "Depuis quand suis-je ainsi ? Quel était mon poids de forme avant que je ne commence à grossir ? Pourquoi cela a prit de telle proportion ? Qu'est-ce que je mange actuellement ? Est-ce que je dors bien ? Ou plutôt, comment est-ce que je me sens une fois que je me lève !" Après vous avez des questions par rapport à votre propre parcours 🙂

Visite médicale...

Il vous pèse, prend votre taille, prend votre tension, vérifie vos jambes et il m'a appuyé très fortement sur mon ventre pour voir si je ne ressentais pas de douleur au fois notamment. (Il m'aurait fait la même chose y'a pas 2 ans, je me serais à lui labourer son visage avec mes ongles pour qu'il se repente ! Mouahahahha *kof, kof, kof*)

Où en était-je ?

Avec cet examen, il se rend compte très rapidement où vous en êtes. Comme il me l'a dit, mon obésité est très importante et je ne pourrai pas la régler d'un coup de baguette magique. (Nan ? Je ne m'en étais pas aperçu avant...). Mais je comprends aussi pourquoi il m'a dit ça.

Que me propose-t-il ? Ses solutions (pour moi).

Nous sommes toutes différentes, et n’avons pas la même histoire et parcours...

D'où vient mon obésité ?

Eh bien, je vais vous surprendre... Je suis grosse parce que je ne mange pas assez ! Je vois votre mine déconfite. Comment est-ce possible ?

Cause n°1

Je n'en sais rien, et je ne suis pas sûre d'avoir bien tout suivie en fait. Visiblement, mon corps à force d'être affamé serait incapable de déstocker les graisses. Je ne grignote pas, je mange équilibré (enfin, je le pensais)... Je mange quasiment pas de féculent, voir pas du tout et c'est ça qui pose problème.

Je mange peu le matin ou pas du tout... il m'arrive parfois de ne rien manger avant 15 h voir plus... Et le soir, vers 18 h tous les biscuits apéro y passe pendant que je prépare à manger et... je ne mange plus rien. Et pourtant, je vous assure que je prépare de bon repas. Mais bon... au final, je mange presque rien sauf un packet de cahuètes, des jus verts (parce que j'adore ça) et du café.

Cause n°2

L'apnée du sommeil. Actuellement, le nutritionniste pense que j'ai un grave problème d'apnée. Le manque de sommeil est une des causes qui font "grossir". Cela met notre corps en état de "stress" au bout d'un moment. J'avais lu une étude là-dessus en début de semaine, et le médecin me l'a confirmé ce matin.

Donc, je me retrouve avec un constat un peu déstabilisant pour moi, parce que je ne m'en étais même pas rendu-compte.

Solution ?

Voici mon programme jusqu'à la fin d'année.

  • Août : Régime qui n'a rien à voir avec de la restriction. En effet, la priorité c'est que je réapprenne à manger. Donc, régime qui va me pousser à manger 2x plus. J'ai droit aux frites et aux gâteaux pour dire ! (Bon pas une gargaison non plus... parce qu'il faut pas non plus abusé XD).
  • mi-Septembre à octobre : Je pars durant 5 semaines à l'hôpital pour me réapprendre à manger, et refaire du sport.
  • Décembre : On fait le point pour voir comment j'ai évolué. Là, il sera question de l'opération.

(Bon, j'ai quelques examens de santé à passer dans l'intervalle, style rendez-vous chez le phlébologue. Un petit stage pour mesurer mon apnée du sommeil et je sais plus quoi...)

  • Reprise du sport environ une dizaine de minutes par jour. À partir d'octobre, je vais certainement augmenter le temps pour passer à une demi-heure.

En résumé

J'avais lu que pour certains parcours, cela pouvait prendre plus d'un an. Ce qui a retenu mon attention durant mes recherches cette semaine, c'est que : certaines personnes sont livrées à elles-mêmes après l'opération. D'autres non et sont bien suivis, mais pour la plupart des témoignages lus / vus, les personnes maigrissent et puis... l'opération ne fait plus effet, voir échoue (environ 40% pour les sleeve et un peu moins pour les bypass).

Le problème à chaque fois est toujours le même visiblement, parce que tous signalent que l'opération fonctionne pendant 1 an / 1 an et demi... et ensuite, ils regrossissent. Eh oui, ils se rendent compte que tout n'est pas fait et que s'ils gardent le même comportement alimentaire qu'avant l'opération, eh bien ils vont regrossir. Le taux d'échec après cinq est énorme...

Mon nutritionniste veut que je passe par la case "apprend d'abord à manger correctement avec des horaires, les bases de l'alimentation et nous verrons pour la suite !"

Là, où mon médecin a eut le sourire c'est que j'étais d'accord avec lui, et que j'étais prête à faire les efforts nécessaires. Il s'attendait plutôt à ce que je proteste et que je veuille absolument faire l'opération ou à l'inverse que je ne veuille pas la faire.

Comme il a vu que j'étais ok, il a pu se détendre et m'expliquer avec le sourire (oui, parce qu'avant il était crispé et sur la défensive), tout le processus. Visiblement, il attend beaucoup de moi.

Ma conclusion

Cela ne s'est pas passé du tout comme je l'avais imaginé. Quelque part, je suis contente parce que je ne pars pas dans le brouillard et que je vais être véritablement suivie.

Je me sens rassurée d'une part, avec une petite pointe d'appréhension de devoir vivre encore quelques mois avec tous ses kilos en trop. Quelque part, quand tu te sens prête à enfin bouger, tu es pressée d'aller vite... mais d'un autre, si c'est pour échouer, je préfère encore cette méthode.

Si vous êtes intéressés de connaître mon "plan alimentaire" je vous le noterai. Franchement, il est pas compliqué. J'ai la sensation que le médecin souhaite avant tout que je mange "le matin", "le midi" et le "soir", tout en prenant l'habitude de prévoir des repas équilibrés.

L'hôpital où je vais être "transférée" va m'apprendre à cuisiner (-_-') et surtout à faire de l'exercice. J'ai l'impression d'aller faire un stage... Je ne vais pas me plaindre, parce que je sortirai tous les week-ends. Mais cela me fait un peu bizarre.

Voilà, voilà mon parcours qui risque d'être très long... Je n'ai pas voulu être trop ennuyeuse, et je détaille pour les personnes qui hésitaient à entreprendre un parcours comme le mien ou s'y approchant.

Je vous remercie de m'avoir lu, et je vous remercie pour tous les messages que vous m'avez envoyés et le soutient que vous m'avez apporté. Moi qui voulait simplement expliquer ma situation (qui me prend bien la tête), vous m'avez surprise et surtout cela m'a fait chaud au cœur. 😀

Je vous fais de gros bisous et mille merci pour tout votre soutient 😀 

À très bientôt <3 <3

6 Responses

Leave a Comment