Clouds-Twitter-Header-1344-520x260

MoodBoard

Mon tableau d'inspiration visuel

Lorsque j'ai commencé à écrire, j'utilisais l'univers déjà implanté par T. Kubo, autrement Bleach. Les lectrices / lecteurs savaient déjà dans quel univers j'évoluais. C'est le côté hyper pratique de la fan-fiction... Du coup, comme j'apprenais à faire mes gammes, j'en ai oublié pendant longtemps les descriptions ^^'

Lorsque j'ai commencé à écrire dans mon propre univers, j'ai péché dans mes souvenirs, ou au travers de recherche de documents divers. J'ai dû aussi apprendre à décrire ce que je voyais dans ma tête, et le coucher sur papier - Et franchement, ce n'est pas simple ! - C'est dans ces moments-là que tu aimerais savoir dessiner ! Tu as ton texte, et pour la description du paysage, tu fais un dessin !

Y'a eu quelques cafouillages.. mais ça fait partie de l'évolution de l'artiste qui est en nous.

C'est en fouillant sur le net pour la charte graphique d'un site, que j'ai découvert les moodboards des designers ! Et là... là... j'ai eu un déclic ! Mais c'est ça que je devais avoir dans ma panoplie d'écrivain ! Un tableau d'inspiration visuel. (Pour l'auditif, c'était bon dès le départ ! J'aime écrire en musique.) Mais je n'avais aucune référence visuelle au moment où j'écrivais. Qu'est-ce que j'ai tâtonné avant de réaliser que j'avais besoin de références pour mes descriptions, comme en on besoin les illustrateurs ou les designers ! (Au final, nous sommes tous pareils ! Et certain(e)s auront été plus vite que moi pour réaliser ça ! >.>')

Je le construis à partir de quels éléments ?

D'abord, je note toutes mes idées sur papier. Ensuite, je créé mes fiches persos et j'associe une photo qui correspond à ce que je pense... Puis, je fais des recherches sur la ville (si elle existe) ou un milieu qui pourrait ressembler à la ville où se situe l'action. Je recherche des atmosphères qui correspondent aux humeurs que je ressens pour tel ou tel texte. Bref, je collecte un tas d'information de couleurs, de photo de paysage, de technologies etc... pour créer l'univers dans lequel va se passer l'action.

Ensuite, lorsque je sais où je veux me diriger, je commence à faire des recherches. De paysages, de vêtements, d'armes (si besoin), de visages, de physionomie, etc... etc... Tout ce que m'inspire visuellement ce que j'imagine dans ma tête. 

tableau d'inspiration photographie

Les musiques qui m'inspirent

  1. The beautiful ones - Prince
  2. Speak to me - Amy Lee
  3. Celle qui dit non - Wallen
  4. Kiss it better - Rihanna
  5. Verses - Olafur Arnalds / Alice Sara Ott
  6. Hold On - The XX
  7. I love You - Lilly Wood on the Prick

 

Des croquis ?

Je vais prendre un exemple que j'ai eu à affronter la semaine dernière. Je songeais à une auberge et j'en ai fait plusieurs fois la description et fait bouger mes personnages jusqu'à ce que je me rende compte que... y'a un problème dans mon architecture qui ressemble... à rien !

Stop ! Stop ! "Ma buanderie se retrouve dans la chambre d'un client là !" Où bien, "mais au fait, combien j'ai de chambres ?"  Ok ! Pose ton clavier et dessine-moi une auberge !

Donc après avoir pris une feuille, un crayon et un petit moment, me voici avec ça... Ce n'est pas Byzance, mais au moins, je vois clair ! (Ce n'est pas à l'échelle.)

 

Plan !

Je fais aussi des plans moi-même, ou bien, je me fais des itinéraires pour aller à plusieurs points (en même temps, ça me donne l'estimation de l'heure pour y arriver ! ^_^).

Je peux aussi avoir ça ! C'est plus simple et aussi très pourrave (ne nous le cachons pas), mais cartesau moins j'ai une visu d'ensemble de mon territoire.

Qui m'a dit une fois qu'écrire un roman ne nécessitais pas de recherche ? XD.

Enfin voilà, voilà sur quoi je bosse actuellement et le boulot de "fourmis" derrière que l'on ne voit pas forcément 🙂

Si ce genre de billet vous plaît, n'hésitez pas à me le dire.

A bientôt 🙂 Bizzzz...

4 Responses

Leave a Comment